Partenaires FAG  de l'association MEMS

Dans le cadre de nos missions,  nous avons souhaité nous entourer d'équipes médicales spécialisées en endométriose  afin de nous accompagner dans nos projets.

A cet effet, nous avons créé  une  convention qui  instaure et organise la collaboration entre notre association et nos partenaires de santé, pour la mise en place d’un projet visant à aider les femmes atteintes d’endométriose, dit «FAG» pour :

Formation des bénévoles 

- Accompagnement médical

- Groupe de parole 

Le projet «FAG» a été conçu afin de réduire le retard de diagnostic de la maladie et d’améliorer la prise en charge des patientes.

Celui-ci s’organise autour de trois axes :

- Ce projet consiste dans un premier temps, à mettre en place des journées de formation concernant l’endométriose destinées aux bénévoles de l’association. Afin de garantir  la qualité et la fiabilité de ses informations, l’association MEMS s’engage à recevoir de façon régulière une formation auprès des différents partenaires de ce projet  «FAG». Cette formation est dispensée par une équipe pluridisciplinaire compétente en endométriose.

- Dans un deuxième temps, nous proposons des accompagnements médicaux au travers desquels les bénévoles offrent  de leur  temps, de leur présence et de leur écoute aux personnes hospitalisées suite à une chirurgie de l’endométriose,  dans le but de leur apporter un soutien psychologique.

- Enfin, des groupes de parole sont organisés par l’association et l’équipe médicale partenaire. Ceux-ci sont des opportunités pour s’enrichir de l’expérience des autres participants sur un plan tant pratique que psychologique, de permettre aux proches des patientes d’avoir une vision plus approfondie de la maladie. Ces groupes de parole permettent de réduire l’isolement des patientes et propose un lieu où elles peuvent s’exprimer librement sans peur d’être jugé. Ainsi, les bénéfices sont nombreux pour les patientes mais aussi pour la personne qui les accompagne.

Notre association a signé son premier partenanriat FAG avec le centre d’endométriose du groupe hospitalier de Paris Saint Joseph en Mars 2013.