Endo’Dico

Add back therapy : traitement hormonal de substitution (THS) qui aide à diminuer les effets indésirables de la ménopause artificielle ou naturelle .

Adénomyose : Forme d’endométriose à l’intérieur même du muscle utérin (utérus).

Adhérences : Accolement anormal de deux organes voisins entre eux .

Aménorrhée :absence de règles. ( ex : x jours d’aménorrhée = x jour d’absence de règles.)

Agonistes ou analogues de la LH-RH : traitement injectable qui bloque la commande des hormones sexuelles au niveau cérébral et qui provoque une ménopause artificielle.

Coelioscopie (ou laparoscopie) : intervention chirurgicale qui consiste à introduire une caméra dans le ventre et des outils chirurgicaux, après injection de gaz pour gonfler l’abdomen, afin de réaliser une opération, en ne laissant que de toutes petites cicatrices sur le ventre.
Elle peut être « diagnostique » (pas de geste chirurgical, le chirurgien « observe » juste), ou « thérapeutique » (ablation de kyste par exemple)

Endométriome : kyste d’endométriose, qui se trouve dans l’ovaire.

Kyste : formation liquidienne. Il peut s’agir :
– d’endométriome
– de kyste fonctionnel ( qui survient lors d’un cycle et disparaît spontanément au cycle suivant)
– de kyste organique ( kyste fonctionnel qui ne s’est pas désagrégé tout seul, et perdure plus de 3 mois)

Muqueuse utérine : tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus , dans laquelle se niche l’embryon après fécondation.

Laparotomie : intervention chirurgicale qui consiste à ouvrir l’abdomen, pour intervenir à l’intérieur. Elle peut être verticale (toute la longueur du ventre ) ou horizontale (plus petite et au dessus du pubis, césarienne.)

Ovariectomie : ablation chirurgicale d’un ou des deux ovaires.

Hystérectomie : ablation de l’utérus.

Cavité pelvienne : espace du bassin qui contient la vessie, les organes génitaux, une partie du gros intestin et le rectum.

Endomètre : muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus. À la fin du cycle menstruel, s’il n’y a pas eu fécondation, une partie de l’endomètre (qui se renouvelle constamment) est évacuée avec les menstruations.

Ligaments utéro sacré ou LUS : plus puissants moyens de fixation de l’utérus.

Stomie : Déviation chirurgicale du tube digestif ou d’un conduit naturel, une sorte de «court- circuit », les selles ou les urines sont donc recueillies dans une poche ou sac. (On ouvre et on accole un bout de colon à la peau et les selles sortent par là ) , peut être permanente lors de maladie comme le cancer ou provisoire , comme après une ablation d’une partie du colon .
Elle permet dans ce cas de laisser cicatriser les intestins avant une remise en continuité.

Remise en continuité : Après une stomie et après une bonne cicatrisation, on remet chirurgicalement le colon à sa place a l’intérieur du ventre. Reprise de selles par l’anus .

Colostomie : Stomie à gauche, partie du colon qui ressort.

Ileostomie : Stomie à droite , morceau de l’intestin grêle (iléon) qui ressort.

Stomie urinaire : Tuyau qui part de la vessie et qui sort par le ventre.

Sonde urinaire (ou sondage urinaire) : lorsque la vessie est paralysée, la personne doit se faire des auto sondages à heures régulières pour vider la vessie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *